04 68 21 49 37 accueil@vivre3age.com

Boite souvenir : Une boite en bois, quelques petits objets et un récit sont venus rendre hommage à la vie de Jean Baptiste Pichon résidant à Louis Pasteur. Un petit extrait de son récit pour faire sa connaissance…

« Né à St Nazaire en Loire Atlantique, je suis orphelin de guerre, reconnu pupille de la nation après la 2ème guerre mondiale. Avec Eugénie ma mère, nous sommes rentrés à Batz-sur-mer d’où ma famille était originaire. Elle était une maman très attentive et très courageuse car en ces temps de guerre il n’était pas facile d’élever seule, un enfant. A l’âge de quatre ans, j’ai attrapé une méningite qui m’a rendu malheureusement sourd. Je suis resté dans la famille, à la maison jusqu’à l’âge de six ans. Ma mère écrivait ou dessinait ce qu’elle voulait me dire ou me faire comprendre.
Enfin, j’ai pu intégrer l’école primaire de la République comme tous les enfants du village. Je recevais les cours classiques du primaire mais aussi un cours particulier pour apprendre à travailler les sons avec ma voix. Cette première approche m’a permis d’apprendre à communiquer avec les autres. Malgré cette petite enfance particulière, je peux dire qu’elle a été heureuse !
C’est l’année de mes 9 ans, que j’intègre à Nantes, la Persagotière, une institution spécialisée pour enfants déficients auditifs. J’y rentre tardivement  car la guerre avait tout mis à l’arrêt. C’est là que j’ai appris le langage des sourds me permettant de m’exprimer auprès de mon entourage et enfin d’apprendre à lire. Ce fut un vrai bonheur de m’ouvrir enfin au monde ! ».

J.B Pichon